Chez Flo – Hôtel à Parentis en Born

L’Arche de Noé

L’histoire de l’Arche de Noé, d’après les chapitres 6 à 9 du livre de la Genèse, commence lorsque Dieu observe la méchanceté et la perversité des hommes, et décide de faire tomber un déluge sur la Terre pour y détruire toute vie, « depuis l’homme, jusqu’aux bestiaux, aux bestioles et aux oiseaux du ciel5 ». Un homme, Noé, trouve toutefois grâce aux yeux de Dieu, car il apparaît « juste, intègre parmi ses contemporains et il marchait avec Dieu6 ». Il est choisi, dans ces conditions, pour survivre et perpétuer sa lignée. Dieu, pour cette raison, dit à Noé de construire une arche et rentre dans des spécifications très précises :

« Fais-toi une arche en bois résineux, tu la feras en roseaux et tu l’enduiras de bitume en dedans et en dehors.
« Entre dans l’arche, toi et toute ta famille, car je t’ai vu seul juste à mes yeux parmi cette génération. De tous les animaux purs, tu prendras sept paires, le mâle et la femelle; des animaux qui ne sont pas purs, tu prendras un couple, le mâle et la femelle et aussi des oiseaux du ciel, sept paires, le mâle et la femelle, pour perpétuer la race sur toute la terre. Car encore sept jours et je ferai pleuvoir sur la terre pendant quarante jours et quarante nuits et j’effacerai de la surface du sol tous les êtres que j’ai faits »

Si l’on doit retenir une chose de l’histoire, c’est que Noé permet de donner une nouvelle chance à l’humanité et il est responsable de la multiplication des espèces sur terre.

A l’heure actuelle nous entamons avec incertitude 2021.

Triste constat en ce qui concerne l’humanité et la disparition des espèces…

Notre nouveau projet au presbytère nous a offert une nouvelle réflexion sur notre commerce. Il ne s’agit pas de s’agrandir pour s’agrandir, mais de pouvoir partager différents espaces qui ouvrent non seulement sur la dégustation mais aussi sur la transmission de savoir-faire et de notre participation à notre échelle pour la planète.

Bref, nous nous sommes demandés par quels moyens nous pouvions participer à l’arche de cette nouvelle ère…

Si chacun participe un peu, pourrions nous réécrire à nouveau l’arche de tous.

A notre petit niveau, nous nous sommes efforcés de réunir nos savoir faire autour de la restauration.

Comment éviter le gaspillage alimentaire : le constat des restes dans nos assiettes, les pelures de légumes et autres font partie de notre combat.

Nous avons investi dans des cochons qui sont les acteurs principaux de l’anti-gaspi

Nous nous efforçons d’aller à la rencontre de producteurs, de mettre en avant leurs produits, et nous choisissons les circuits courts quand cela nous est possible.

Préparer mon séjour

Si chacun participe un peu, pourrions nous réécrire à nouveau l’arche de tous.